Jour férié pour : Territoires du Nord-Ouest

La Journée nationale des Autochtones, le 21 juin, est une journée de célébration officielle visant à reconnaître les précieuses contributions des Premières nations, des Inuits et des Métis du Canada à la société canadienne ainsi qu'à honorer leurs cultures. La Journée nationale des Autochtones coïncide avec le solstice d'été (le jour le plus long de l'année), qui revêt un symbolisme important pour beaucoup de peuples autochtones.

En 1982, la Fraternité nationale des Indiens (maintenant l'ASSEMBLÉE DES PREMIÈRES NATIONS) suggère la création d'une Journée nationale de la solidarité autochtone. En 1990, l'Assemblée législative du Québec reconnaît le 21 juin comme une journée de célébration de la culture autochtone. De 1990 à 1995, des tensions entre Autochtones et non-Autochtones font surgir d'autres voix appelant à l'instauration d'une journée nationale de reconnaissance et c'est une des recommandations de la COMMISSION ROYALE SUR LES PEUPLES AUTOCHTONES. En 1995, une Assemblée sacrée de chefs spirituels autochtones et non autochtones organisée par Elijah HARPER encourage aussi le gouvernement fédéral à établir une journée nationale des premiers peuples comme journée d'unité et de reconnaissance. C'est ce qui mène à la proclamation de la Journée nationale des Autochtones, le 13 juin 1996, par le gouverneur général de l'époque, Roméo LeBLANC. La première Journée nationale des Autochtones est célébrée le 21 de ce même mois.

Dans tout le Canada, la journée est marquée par des cérémonies, des festivités mettant en vedette des artistes autochtones, des activités culturelles, des expositions d'art et d'artisanat et divers événements soulignant la contribution des peuples autochtones. Les Territoires du Nord-Ouest ont fait de la Journée nationale des Autochtones un jour férié (en 2001) pour honorer et reconnaître les peuples DÉNÉ, MÉTIS et Inuvialuit (INUITS DU MACKENZIE).